Hospitalisation : Les 5 bons réflexes à adopter

23 Fév 2021

Hospitalisation : les 5 bons réflexes à adopter

Vous venez d’apprendre que vous allez prochainement être hospitalisé(e) dans un établissement de santé ? Prenez connaissance de ces 5 bons réflexes avant votre séjour.

1. Préparer votre dossier 📒

Avant une hospitalisation, que ce soit pour une intervention chirurgicale ou autre, nous sommes rapidement pris par le stress. Et les papiers administratifs peuvent rapidement rajouter des sueurs froides. Il est donc conseillé de préparer son dossier en amont de l’admission afin de faciliter la création du dossier médical. Voici les différents documents qui peuvent vous être demandés :

  • Une carte d’identité,
  • Une carte vitale ou mutuelle,
  • Les bilans biologiques ou actes d’imagerie,
  • Une déclaration de votre médecin traitant, 
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois,
  • Un moyen de paiement, 
  • Des documents nécessaires à votre soin (ex: livret ambulatoire, autorisation d’opérer pour les mineurs, désignation d’une personne de confiance etc … )

💡 Conseil Hospitalink

Mieux vaut en prendre trop, que pas assez !

2. Être à jeun 😶

Si vous allez être opéré(e), il est souvent demandé d’être à jeun de 6h à 8h avant votre opération. Pendant cette période, vous ne devez pas manger. Cependant, vous pouvez boire de l’eau jusqu’à deux heures avant votre opération en quantité modérée. Si vous prenez un traitement, il vous sera signalé par votre anesthésiste de ne pas le prendre sauf cas particuliers.

💡 Le saviez-vous ? 

Il faut être à jeun car sous anesthésie générale, nous avons des réflexes qui disparaissent comme la toux et la digestion qui s’arrête. Or, ces derniers évitent le risque d’étouffement dû à la remontée des aliments dans les poumons.

3. Comprendre votre hospitalisation ☝️ 

– Des règles de savoir-vivre

Il y a plus de 180 métiers à l’hôpital. Les personnes que vous rencontrerez au quotidien sont des médecins, des infirmiers, des aides-soignants mais également des équipes techniques, logistiques ou autres. Chaque patient doit respecter le travail effectué par les membres de l’établissement de santé mais également la tranquillité et l’intimité des autres patients.

– Dans votre chambre

Il est fortement déconseillé d’apporter des objets de valeurs à l’hôpital. 

Si votre état nécessite une hospitalisation d’au moins une nuit, une chambre vous sera réservée. Il est possible que vous soyez hospitalisé(e) en chambre individuelle ou avec un autre patient en chambre double.

Vous pouvez demander à être hospitalisé dans une chambre individuelle. Dans certains établissements, la chambre individuelle s’obtient moyennant un supplément. 

Le tarif d’une chambre particulière varie aux alentours de 60 euros.

💡 Bon à savoir : prise en charge de la chambre

Les mutuelles peuvent compléter le remboursement de l’Assurance Maladie en cas d’hospitalisation. Le montant remboursé est généralement exprimé en forfait journalier et varie selon le contrat souscrit.
Vous pouvez ainsi être remboursé partiellement ou totalement !  😎

– Des règles d’hygiène à respecter 

 Dans certains cas et selon la raison de votre présence à l’hôpital, vos soignants vous demanderont de : 

  • Retirer vernis, piercings, lentilles de contact, bijoux 
  • Vous couper les ongles
  • Vous épiler si besoin, avant votre venue.   

Avant toute intervention chirurgicale, vous devrez nécessairement : 

  • Prendre une douche, 
  • Laver vos cheveux, 
  • Mettre des vêtements propres.

Les professionnels de santé se chargeront de veiller au respect des consignes du jeûne  mais aussi des règles d’hygiène. 

💡 Pour rappel 

Covid-19 oblige, le port du masque et l’utilisation du gel hydroalcoolique sont bien évidemment obligatoires dans les établissements de santé

4. Anticiper votre sortie 🚶

Comme expliqué précédemment, pour effectuer votre sortie il faudra une autorisation signée d’un médecin. Si cela est nécessaire, votre médecin peut décider de vous garder au sein de l’établissement, même si cela n’était pas prévu. Dans certaines situations, l’hospitalisation à domicile peut être envisagée. Dans ce cas, les soins seront effectués chez vous par des infirmières ou aide-soignantes. 

Quelle que soit la nature de votre acte médical, il est conseillé qu’une personne majeure vous raccompagne à votre domicile. N’oubliez pas de récupérer le numéro de l’hôpital en cas de besoin.

Après certains soins, les professionnels de santé peuvent vous recommander de ne pas prendre le volant. C’est pour votre sécurité, en effet, de nombreux médicaments peuvent altérer votre mémoire, vos capacités ou vos réflexes. Si personne ne peut venir vous chercher, vous pourrez normalement demander un transfert de type ambulance ou VSL (véhicule sanitaire léger). 

💡 Bon à savoir : prise en charge de vos trajets 

Ces trajets sont pris en charge à 65% sur la base des tarifs conventionnels et à 100% dans certains cas. En effet, les 35% restants peuvent être remboursés de manière totale ou partielle si le patient dispose d’une complémentaire santé (mutuelle ou assurance).

Si vous êtes salariés, vous aurez certainement besoin de justifier à votre employeur votre absence. Demandez vos bulletins de situation pour votre justification mais également pour percevoir vos indemnités journalières.

5. Après votre hospitalisation : surveillance et repos 😴

Une fois chez vous, le repos est une priorité. Mais ce n’est pas tout : vous devez aussi surveiller votre état. Il est possible, que selon la situation, une personne de votre entourage veille sur vous durant les 24h qui suivent votre sortie afin de surveiller l’évolution de votre état.

💡 Recommandations après votre hospitalisation

  • Des médicaments antalgiques peuvent être prescrits. N’attendez pas que la douleur apparaisse pour les prendre. En revanche, vous devez strictement respecter la prescription du praticien hospitalier. 
  • Il est recommandé de ne pas boire d’alcool dans les 48 heures après votre intervention. 

🎁 Le conseil bonus 

Si vous êtes arrivés jusqu’ici, c’est certainement que vous allez être hospitalisé(e) dans peu de temps.

Hospitalink vous accompagne tout au long de votre hospitalisation avec de l’information personnalisée et vous permet de communiquer en temps réel avec les soignants de votre service.

N’oubliez pas de demander à votre infirmier si le service dans lequel vous êtes est équipé d’Hospitalink !

Besoin de plus d’informations ? L’équipe Hospitalink vous répond 

Hospitalink